Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog du Dr Raphaël Perez

"Prendre sa santé en main" "Créer une meilleure qualité de vie"

Détoxination libre ou forcée

Détoxination libre ou forcée

Des méthodes de détoxination sont utilisées depuis des millénaires. Elles sont passées de pratiques instinctives à remèdes de grands-mères puis ont été considérées comme farfelues il y a encore 10 ou 15 ans. Aujourd’hui, la détoxination est devenue un terme à la mode et représente un marché très porteur. De plus en plus de personnes ou de sociétés proposent des produits et des méthodes pour se détoxiner. De nouveaux produits et méthodes, pas toujours très innovants d’ailleurs, arrivent sur le marché chaque année. Devant un choix grandissant et des informations maintenant disponibles dans tous les magazines féminins et sur internet, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, surtout que toutes les méthodes ne se valent pas. Je ne vais pas les énumérer une à une. Je vais m’attarder sur les deux courants principaux :

·         Les méthodes qui stimulent l’activité de détoxination, que j’appelle la détoxination forcée ;

·         Les méthodes qui laissent l’organisme se détoxiner librement, à son rythme, que j’appelle la détoxination libre.

Avant d'entrer plus dans le détail des deux courants de détoxination, il est intéressant de savoir ce qu’est la détoxination. Notre corps dispose d’un capital énergétique pour effectuer l’ensemble de ses activités. Ce capital fluctue d’un jour à l’autre et tout au long d’une vie. Le capital énergétique des enfants est élevé alors que celui des personnes âgées et des malades chroniques est faible.

La fonction d’élimination de l’organisme, qui permet de réaliser la détoxination, est une des diverses fonctions de l’organisme. Elle est active en permanence, tout comme la fonction de circulation avec le cœur ou la fonction de respiration avec les poumons. Elle consiste à neutraliser les molécules toxiques et à les évacuer de l’organisme. Elle dépend de son état physiologique (usure des organes, pathologies), de sa vitalité et des activités effectuées (activité physique, digestion, stress, activité professionnelle, repos, etc.). Ainsi l’intensité de la fonction d’élimination diminue quand nous avons des activités qui nécessitent de l’énergie car l’énergie orientée vers ses ces activités n’est plus disponible pour le nettoyage du corps. A l’opposé, elle augmente lorsque ces activités diminuent et tendent vers le repos.

La fonction d’élimination permet à l’organisme de limiter son encrassement. Lorsque l’encrassement devient trop important des douleurs et des problèmes de santé apparaissent ainsi qu’un état de fatigue chronique. La fonction d’élimination est alors capitale pour maintenir notre corps en bonne santé le plus longtemps possible.

La détoxination forcée

L’utilisation de tout procédé artificiel ou produit, allant à l’encontre des priorités de travail interne choisies par l’organisme et visant à stimuler l’élimination des toxines correspond à une détoxination forcée. Pour réaliser cette dernière, le produit ou procédé oblige l’organisme à mobiliser spécifiquement une part de son énergie pour accroitre son activité de détoxination. Après toute stimulation, surtout importante, il s’ensuit une phase dite de dépression :

-          Le coup de fouet du sucre, lié à l’hyperglycémie, suivie d’une hypoglycémie avec les symptômes de faiblesse, de vertige, de fringale, de difficultés de concentration…

-          Celui du café suivie d’une baisse de la vigilance et de somnolence quelques heures après la dernière prise.

-          L’effet stimulant intestinal des laxatifs suivi d’un état de constipation par ralentissement de l’activité de l’intestin.

Pour fonctionner, notre corps dispose d’énergie calorique, provenant des aliments (glucides, protéines, lipides) et d’énergie vitale, correspondant d’une certaine manière à nos batteries. Si l’énergie calorique est importante, l’énergie vitale l’est encore plus puisque lorsqu’elle s’amenuise notre corps tout entier fonctionne au ralentit. Divers symptômes apparaissent parmi lesquels la fatigue chronique et les troubles digestifs sont les plus fréquents.

Lorsqu’un organe ou une fonction est stimulé, les autres reçoivent temporairement moins d’énergie pour leurs activités. Si les stimulations deviennent fréquentes, elles affaiblissent l’organisme, particulièrement s’il est déjà en déficit énergétique, situation caractéristique des personnes fortement encrassées et fatiguée. Il faut alors faire attention à ne pas vouloir à tout prix stimuler une personne car le bilan final peut aller à l’encontre de l’objectif recherché.

La détoxination forcée n’est pas autant à bannir, mais elle doit être pratiquée dans de bonnes conditions, c’est-à-dire associée à une amélioration de l’alimentation et de l’hygiène de vie. En effet, dans ces conditions, la stimulation de la fonction d’élimination n’affaiblit pas spécialement l’organisme puisque l’amélioration générale l’encrasse moins et lui permet de retrouver plus de vitalité. Dans le cas contraire où les habitudes de vie ne sont pas modifiées, la stimulation s’ensuit  d’une sensation d’amélioration temporaire, mais le ralentissement de la fonction d’élimination, permettant aux organes stimulés de récupérer, s’accompagne d’une nouvelle augmentation rapide de l’état d’encrassement.

La détoxination libre

L’utilisation de moyens naturels, regroupant principalement une alimentation adaptée, la restriction alimentaire (diètes, jeûne), l’activité physique modérée, le soleil, le repos, la respiration, gestion du stress, etc., permet de réaliser la détoxination libre. Celle-ci consiste à renforcer les facteurs de récupération (de l’énergie vitale) de l’organisme et de diminuer les facteurs d’encrassement. Notre corps retrouve ainsi une liberté de fonctionnement plus importante. Il peut affecter plus d’énergie aux fonctions qui en ont le plus besoin sous la direction de son intelligence profonde encore appelé médecin intérieur ou instinct somatique.

La détoxination libre permet à l’organisme d’effectuer le travail de nettoyage comme il l’entend et à la vitesse ou il l’entend. L’élimination des toxines peut être réalisée de manière plus intense par organe plutôt qu’un autre. Les toxines à éliminer peuvent provenir en plus grande quantité d’un endroit de l’organisme plutôt qu’un autre. Lorsqu’un organe excréteur a beaucoup travail, le médecin intérieur le met temporairement au repos, son activité est moindre, et un ou d’autres organes excréteurs prennent le relais du travail intense. Le travail d’élimination se réalise en parallèle avec la fonction de réparation. Par conséquent, à un moment donné l’intelligence profonde de notre corps peut choisir de mobiliser plus ou moins d’énergie pour la réparation d’organes en fonction des besoins et donc modifier la quantité d’énergie disponible pour la fonction d’élimination.

La détoxination libre est idéale pour obtenir une amélioration générale en permettant d’obtenir un travail organisé et équilibré des différentes fonctions de notre organisme. Si de bonnes habitudes de vie sont adoptées à la suite de la détoxination libre, les bénéfices obtenus se prolongent plus longtemps. La détoxination peut même continuer à être supérieur à l’encrassement pendant des semaines voir des mois si l’hygiène de vie est excellente et que l’état d’encrassement était important.

 

Si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à les déposer ou me les envoyer. Comme à chaque fois, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Raphaël Perez

Auteur de 5 livres sur l'alimentation et la santé naturelle
Voir le profil de Raphaël Perez sur le portail Overblog

Commenter cet article

Marie Meunier 16/12/2012 15:05

Merci pour vos articles très intéressants. Je me permets de solliciter vos compétences sur des produits aux résultats très encourageants selon les témoignages reçus : j'aimerais beaucoup avoir
votre avis sur les produits Reliv, compléments alimentaires qui prônent les mêmes idées que vous... mais sous forme de compléments alimentaires ! Connaissez vous ?
Merci beaucoup pour votre réponse

MS

Raphaël 22/01/2013 07:19



Bonjour,


Les produits reliv sont de bons compléments alimentaires. Toutefois, comme il est très bien dit sur leur site, on ne sait pas dupliquer la nature. Aucun complément alimentaire ne remplacera une
alimentation saine et adaptée. Pour réaliser une cure de temps en temps, ce sont des produits intéressants avec un large éventail d'éléments.