Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Blog du Dr Raphaël Perez
  • : "Prendre sa santé en main" "Créer une meilleure qualité de vie"
  • Contact

Qui est Raphaël PEREZ ?

Dr Raphaël Perez
Docteur en pharmacie, Nutritionniste, expert en santé naturelle et en jeûne

Coach de motivation et accélérateur de réussite

Consultation sur rendez-vous par téléphone ou visiophone (skype) depuis 2011.

Tél : 06-29-39-51-00
Mail : raphperez@free.fr

Description : suivis personnalisés pour obtenir une hygiène de vie et alimentaire plus respectueuse de son corps et de son mental

Séminaires de jeûne, de santé, de gestion du stress et libération des émotions

Séminaires de motivation et de conditionnement mental pour réaliser ses objectifs

 

Partenaires

Dr Raphaël Perez
Docteur en pharmacie, Nutritionniste, Coach expert en santé naturelle et en jeûne

Consultation sur rendez-vous par téléphone ou visiophone (skype) depuis 2011.

Ustensiles de cuisson à basse température
Bio et Bien-être

Bio et Bien-être

France-sites

france-sites

link

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 14:36

Les céréales du petit déjeuner : des « amies » qui vous veulent du mal

Je rencontre très souvent des personnes qui imaginent que les céréales du petit déjeuner représentent l’aliment idéal pour démarrer la journée. Cette situation est normale puisqu’elles pensent que les céréales doivent représenter la base de notre alimentation et celles destinées au petit déjeuner fournissent les glucides nécessaires pour tenir aisément jusqu’à midi. Ces produits céréaliers permettent ainsi de ne pas avoir de fringale dans la matinée, donc de moins favoriser les problèmes de concentration et le grignotage. Cette belle vision si répandue correspond aux messages publicitaires, totalement irréaliste sur le plan biologique, que nous présentent les industriels. Si vous regardez avec un peu de recul les produits vantés par les publicités, vous remarquerez qu’ils sont toujours présentés pour contribuer à notre plus grand bonheur et qu’en réalité ils font surtout le plus grand bonheur des industriels.

Après cette petite parenthèse sur les publicités et les industriels, revenons à nos céréales du petit déjeuner. Dans la réalité, elles ont un visage beaucoup plus noir pour notre équilibre alimentaire, nos capacités de concentration et notre santé. Elles représentent un véritable concentré de sucre en raison des ingrédients qui les composent et leur mode de fabrication.

Les céréales du petit déjeuner sont très souvent fabriquées à partir de céréales raffinées. En utilisant ces dernières, le produit final provoque des hyperglycémies supérieures à celles dont notre corps devrait être exposé.

Les céréales, que nous pouvons trouver dans les paquets des industriels, n’existent pas dans la nature. Pour obtenir des formes aussi variées et parfois extravagantes, les industriels les font bien cuire pour obtenir une pâte qui leur permet de créer les formes qu’ils souhaitent. Malheureusement, cette cuisson importante n’est pas sans conséquence. Elle contribue fortement à élever la glycémie puisqu’elle transforme les glucides complexes des céréales en glucide plus simple donc plus rapidement retrouvé dans le sang après le repas. Par exemple, des pâtes al dente ont un impact glycémique plus faible que des pâtes bien cuites. L’index glycémique est de 45 pour les premières contre 55 pour les secondes. L’effet de la cuisson est bien plus marqué avec les produits industriels puisque la cuisson est plus importante que celle que vous réalisez chez vous. L’index glycémique de céréales complètes non sucré est de 45 alors qu’il est supérieur à 80 pour des céréales special K, supérieur à 70 pour des smacks. Il en est de même pour les All bran qui possède un Index glycémique de 42, ce qui est relativement bas, mais tout de même très élevé pour un produit contenant 85% de son de blé, qui possède seulement un index glycémique de 15. Quand vous lisez la composition nutritionnelle des All bran plus, vous découvrirez un produit qui ne contient que 27% de fibres et surtout 16% de sucre, surprenant pour un produit qui contient 85% de son de blé et moins de 15% de sucre dans ses ingrédients !

Le sucre et le sirop (de glucose ou de glucose-fructose) sont deux ingrédients ajoutés à la plupart des préparations céréalières du petit déjeuner. Ils rendent les céréales du petit déjeuner beaucoup plus attractives par leur goût sucré. Ils contribuent également à augmenter la glycémie et à provoquer une certaine addiction aux produits industriels sucrés. En effet, le sucre est considéré par de plus en plus de médecins, de nutritionniste et de physiologiste comme une drogue pour les effets de stimulation et de dépendance qu’ils engendrent.

L’ensemble des ingrédients et des procédés de fabrication favorisent donc des hyperglycémies importantes, préjudiciables à la santé de l’organisme sur le long terme (diabète de type 2, maladies cardiovasculaires, surpoids, problèmes métaboliques, fragilisation des reins, du foie, des yeux et du système nerveux, déséquilibre de la flore intestinale et inflammation des intestins). A la suite d’une hyperglycémie importante, nous faisons systématiquement une hypoglycémie importante qui favorise l’apparition des fausses faims, souvent appelées fringales, et de difficultés de concentration.

Une récente étude réalisée par l’ONG américaine Environnemental Working Group montre que certaines céréales contiennent autant de sucre que des desserts. Elle montre aussi que les meilleures céréales du petit déjeuner ne sont pas à présentée à hauteur des yeux et que les emballages sont beaucoup moins attrayants que celles bourrées de sucre et vantés par les publicités. Quand au prix, bien que plus nutritives, elles sont souvent moins chers car elles ne sont pas ou très peu transformées et n’ont pas à supporter le prix de la publicité.

 

En faisant le bilan, nous pouvons nous apercevoir que les céréales industrielles du petit déjeuner qui apparaissent au premier coup d’œil comme relativement bonnes deviennent des produits catastrophiques si nous les regardons de plus près. Ce sont des produits qui ne méritent pas de porter le nom d’aliment car si une partie des ingrédients provient bien de céréales, le produit final n’a plus rien à voir avec des céréales sur le plan nutritionnel. Leurs emballages devraient même présenter au moins un logo de produits chimiques dangereux figurant sur les emballages comme la croix de Saint André 500px-Hazard_X.svg-1-.png signalant un produit irritant ou nocif ou encore la tête de mort  TOXIQUE-1-.gif  signifiant toxique ou très toxique. Les céréales industrielles du petit déjeuner ne sont pas de produits pour bien commencer la journée, elles ne riment pas avec un bonne santé. Elles permettent simplement de faire le plein de sucre et de rendre accro au produits sucrés industriels. Elles ne sont bonnes ni pour vous ni pour nos enfants. Elles doivent être considérées comme des sucreries. Pour rester en bonne santé, ces dernières n’ont pas leur place dans nos habitudes alimentaires. Moins nous mangeons de sucreries, mieux nous nous portons. Elles peuvent apparaitre de temps en temps pour le plaisir, mais en aucun cas régulièrement.

 

Pour rester sur le thème des céréales au petit déjeuner, il est largement préférable de consommer des céréales non transformées comme des flocons d’avoine ou un muesli, fournissant vraiment des sucres lents. Ces produits n’ont généralement pas la côte car beaucoup de personnes les trouvent fade puisqu’ils ne sont pas sucrés. Le pain complet ou demi complet, comme produit céréalier, avec un peu de beurre est encore meilleur puisqu’il représente un repas beaucoup plus facile à digérer que des céréales consommées avec du lait ou du yaourt.

Enfin, de nombreuses personnes n’ont pas très faims le matin au réveil. A la place de se forcer à manger des céréales, nécessitant pas la suite un travail de digestion non négligeable, il peut être judicieux de faire un petit déjeuner léger avec des fruits frais au moins de temps en temps.

Sources : Fichiers canadien sur les éléments nutritifs 2010. Table de composition Ciqual 2008. Centre d’Information des Viandes, Valeurs nutritionnelles des viandes. Observatoire du pain, Composition nutritionnelle des pains français.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Raphaël - dans Alimentation
commenter cet article

commentaires

mag 01/09/2013 21:03

Article très intéressant. J'ai depuis peu, pris conscience que le sucre est un poison. Le matin je prend des flocons d'avoines et je rajoute un peu de chocolat en poudre à 70%.
J'alterne avec les vraies corn-flakes qui sont peu sucrées (4 g de sucre pour 100 g), ce sont les moins sucrées que j'ai trouvées dans le commerce.

Raphaël 09/09/2013 08:39



Merci.


Les flocons d'avoine sont l'un des meilleurs produits pour des céréales du petit déjeuner. Les vraies corn flakes, même peu sucrées, sont très transformées par leur mode de fabrication. Elle
encrasse et fatigue plus l'organisme que les flocons d'avoine.


Au-delà de la problématique du sucre, il est bon de ne pas consommer trop de céréales (sous toutes leurs formes) car il s'agit d'un aliment que nous avons des difficultés à digérer correctement.



lo 20/06/2013 16:17

idiot...

Raphaël 22/06/2013 16:22



En voilà un commentaire constructif.



R-P 16/06/2013 18:17

Merci de ces judicieuses informations !

Raphaël 17/06/2013 07:26



Merci de l'intérêt porté au blog.